Content

Scrum tout simplement : Que sont les artéfacts et à quoi servent-ils ?

Notre part de théorie aujourd’hui nous fera approcher un peu plus de Scrum et de ses composants importants que sont les artéfacts. Il suffit de les utiliser correctement et d’améliorer votre gestion agile pour réussir vos projets.

Scrum tout simplement : Que sont les artéfacts et à quoi servent-ils ?


La nature dynamique du développement logiciel en particulier a fait de la méthodologie de gestion de projet agile (notamment Scrum) l’une des méthodologies les plus couramment utilisées. Grâce au transfert efficace des informations et à la clarté du travail, les artéfacts nous aideront à faire fonctionner Scrum correctement, à mener des sprints avec succès et à fournir des résultats agiles.

Que sont les artéfacts Scrum ?


Ce sont en gros des listes par lesquelles vous partagez des informations de base avec les parties prenantes pendant la gestion du projet. Grâce à elles, vous pouvez facilement décrire et enregistrer le travail à accomplir, ce qui ajoutera une certaine valeur à vos sprints. Il y a quatre principaux artéfacts dont vous avez peut-être déjà entendu et dont vous voudriez en savoir plus.

Le Backlog du produit


C’est une liste de tout ce qui doit être réalisé durant la durée du projet
avec une répartition en tâches individuelles. C’est ici que les propriétés et les fonctionnalités du produit développé doivent être définies. Cette liste peut être modifiée au fur et à mesure que le projet se développe et en fonction des besoins et des priorités. Elle contient le plus souvent des user-stories, des bogues et des tâches. 


Ce qui caractérise tout particulièrement ce backlog, c’est qu’il ne cesse de croître au fur et à mesure du développement du produit concerné. Le propriétaire du projet ou du produit peut alors régulièrement passer en revue le backlog du produit et s’assurer que les tâches les plus importantes à accomplir sont au premier plan, sont décrites de manière suffisamment détaillée, et sont donc prêtes à être réaffectées au sprint.

Le Backlog du sprint


C’est une liste qui sert de liste secondaire du backlog du produit et qui contient les tâches sur lesquelles l’équipe doit travailler dans un sprint donné. Chaque « item » de ce backlog doit être développé, testé et correctement documenté. Le propriétaire du produit détermine le contenu du Sprint Backlog, lequel prend généralement la forme d’un tableau de tâches, qui peut avoir l’air d’un Kanban, par exemple. Scrum peut donc être efficacement combiné avec d’autres approches.

 

Incrément


L’artefact le plus important est probablement l’incrément de produit, qui est une liste de tous les items du backlog du produit qui ont été complétés pendant les sprints accomplis. Pour un bon suivi de cet incrément, vous devez savoir clairement ce que signifie « Items finalisés ». Cependant, cette définition peut changer au fil du temps pour correspondre aux principes des méthodes agiles tels que définis par le Scrum master.

Le Burndown chart


Il s'agit d'un graphique qui montre la vitesse à laquelle l'équipe progresse dans le backlog du produit, et illustre ainsi la relation entre le travail réalisé et les ressources qui lui ont été attribuées, notamment le budget. Son utilité principale est de suivre l'avancement et les délais pour s'assurer que le projet est sur la bonne voie.

Le rythme de progression dans la gestion des user-stories peut, en plus de suivre le temps du projet en cours, vous servir également lors de la planification d’autres projets. Cependant, si vous n’utilisez pas ce graphique et que vous ne mesurez pas le « rythme » de votre équipe, vous pouvez améliorer le calendrier de vos projets en travaillant avec des feuilles de temps dans Easy Project 10.

 

 

Scrum simplement? Easy

Profitez de tous les outils les plus performants pour une planification, une gestion et un contrôle parfaits de vos projets en un seul logiciel.

 

Découvrez Easy Project

 

 

 

Easy Project 10
 

 

Additional information

S’inscrire gratuitement à Easy Project

Full Options | Certifié SSL | Sauvegardes journalières

ou

Pas de carte bancaire ni d’installation requises